Procès du Prestige : décision d'indemnisation

Le 15 novembre 2017, l’Audiencia provincial de La Corogne a rendu son jugement sur l’indemnisation des victimes de la marée noire du Prestige.

Par décision du 26 janvier 2016, la Cour suprême espagnole avait en effet reconnu la responsabilité du capitaine, du propriétaire et de l’assureur du navire et renvoyé l’affaire devant l’audiencia provincial qui avait la charge de fixer les indemnisations des parties civiles. Pour ce faire, la Cour suprême précisait que cette indemnisation devait couvrir la réparation des dommages constatés, le manque à gagner, les dommages à l’environnement, et l’indemnisation des dommages d’ordre matériel et moral dans la limite des requêtes formulées par les parties dans leurs conclusions.

L’Audiencia provincial de La Corogne a ainsi octroyé 1,573 milliards d’euros à l’État espagnol et 61 millions d’euros à l’État français. Parmi les nombreuses parties civiles, seules 272 se sont vu attribuer une indemnisation.

Pour rappel, les préjudices étaient estimés à plus de 4,1 milliards d’euros dont 3,8 milliards d'euros pour l’État espagnol et 109 millions d'euros pour l’ensemble des victimes françaises.