Échanges d’expérience

En raison de leur complexité, de leurs conséquences écologiques, économiques & sociales, les pollutions maritimes constituent un sujet propice aux échanges d'expérience. De nombreuses conférences & autres colloques sont régulièrement organisés au niveau français et/ou européen tant sur les aspects techniques, que juridiques, indemnitaires & opérationnels. Vigipol participe et intervient régulièrement lors de ces événements afin de faire connaître ses actions & diffuser ses propositions.

 

De plus, le combat historique des élus bretons dans le cadre de la marée noire de l'Amoco Cadiz fait souvent figure de référence en matière de défense des intérêts des collectivités littorales en France, en Europe & dans le monde. Au fil des catastrophes, des partenariats ont ainsi été noués entre Vigipol et d'autres régions victimes d'une marée noire majeure, parmi lesquelles :

     + le Prince William Sound RCAC (Regional Citizen Advisory Council) en Alaska suite à la marée noire de l'Exxon Valdez en 1989

     + le Syndicat mixte de protection du littoral landais, créé sur le modèle de Vigipol, après la marée noire du Prestige

Vigipol collabore également avec d'autres organismes représentants des zones fortement à risque, telles que :

     + l'Office de l'Environnement de la Corse

     + la CRPM (Conférence des Régions Périphériques Maritimes)

     + KIMO International (association de collectivités riveraines de la mer du Nord)

 

Enfin, Vigipol s'implique fortement dans la coopération territoriale européenne via les projets Interreg :

     + sur la façade de la Manche au travers :

          - du projet EMDI (Espace Manche Development Initiative) de 2004 à 2007

          - du projet CAMIS (Channel Arc Manche Integrated Strategy) de 2009 à 2013

     + sur la façade Atlantique au travers :

         - du projet ARCOPOL (The Atlantic's Regions for COstoal POLlution Response) de 2009 à 2011

Une nouvelle tranche de programmation européenne vient de débuter (2014-2020). Les premiers appels à projets sont annoncés par les autorités de gestion des programmes pour le début 2015. Vigipol travaille dès à présent afin de pouvoir s'inscrire sur un ou plusieurs nouveaux projets, en lien avec d'autres partenaires fortement impliqués sur les thématiques relatives à la sécurité maritime.