Projet d'Observatoire des pollutions maritimes en Bretagne

Les pertes de cargaison occasionnent chaque année des arrivages de produits divers et variés, dangereux ou non, sur les côtes bretonnes tandis que des boulettes d’hydrocarbures s’échouent encore sporadiquement sur le littoral. La plupart du temps, les communes procèdent au nettoyage sans les signaler. À ce jour, il est impossible de connaître la réalité des arrivages de polluants et autres macrodéchets sur l’ensemble du littoral breton. Recenser au niveau régional ces événements permettrait d’établir un bilan annuel de l’ampleur de ces arrivages et d’entretenir la conscience du risque qui a tendance à s’étioler en raison de l’absence de pollution maritime majeure au large des côtes bretonnes depuis le début des années 2000.

Vigipol souhaite collecter et analyser les informations relatives à ces arrivages afin de montrer que le risque de pollution existe toujours sur le littoral breton ; qu’il se diversifie occasionnant de nouveaux risques (pour les populations et les intervenants notamment) ; et que la plupart de la charge de son nettoyage revient aujourd’hui aux collectivités.


Objectifs et finalités de l'Observatoire des pollutions maritimes

   +  un rôle d’alerte, comme ce fut le cas en mars 2016 lors des arrivages de ballots de tissu sur les côtes Nord du Finistère ;
   +  une valorisation du travail réalisé par les gardes du littoral et les services techniques des communes littorales ;
   +  une meilleure connaissance du risque, de la nature et des quantités de produits échoués, leur fréquence et leur localisation ;
   +  un outil de sensibilisation des collectivités littorales et de l’ensemble des acteurs concernés par la lutte contre les pollutions maritimes :
   +  un argument juridique pour prouver, dans le cadre des actions en justice, la réalité des pollutions issues du transport maritime qui arrivent sur le littoral.

Un projet élaboré en plusieurs étapes

   +  Phase préparatoire (2017) : analyses des projets connexes, définition d'une méthodologie générale, élaboration des outils opérationnels (fiche reconnaissance et notice explicative).
   +  Phase expérimentale (2018) : Test de la méthodologie et des outils opérationnels
sur des sites pilotes par des gardes du littoral et des gestionnaires d'espaces naturels, ajustement des outils opérationnels aux contraintes techniques du terrain et des besoins de traitements informatisés.
   +  Phase de mise en oeuvre (2019 - 2020) : Développement des outils opérationnels, développement d'une interface en ligne, mise en place de partenariats, généralisation de l'Observatoire à toutes les collectivités littorales et informations des acteurs.

 

IMPORTANT : Pensez à nous signaler les pollutions

De petites quantités de polluants ou autres macrodéchets arrivent régulièrement sur le littoral. La plupart du temps, ils sont traités dans le cadre des missions courantes des services techniques sans aucun signalement.

Vigipol souhaite recenser ces petits arrivages épars afin de disposer d'un état des pollutions maritimes à l'échelle de la Bretagne (date, nature, quantité, traitement effectué) et ainsi pouvoir sensibiliser les acteurs et adapter les outils opérationnels à la réalité du risque.

Merci donc de nous signaler systématiquement les arrivages de polluants et déchets sur votre littoral.