Pollution en Pays d'Iroise (29) - Juin 2015

Le 2 juin 2015, Vigipol est alerté de l’arrivage de boulettes blanchâtres solides sur son littoral. Il s’avère que la pollution s’étend de Lampaul-Plouarzel à la baie d’Audierne. Vigipol s’est immédiatement mobilisé pour apporter son expertise et conseiller ses adhérents.

Le littoral de la Communauté de communes du Pays d’Iroise (CCPI) étant particulièrement touché, les services intercommunaux ont sollicité l’aide de Vigipol sur la conduite à tenir face à cet événement. Depuis lors, Vigipol assiste la communauté de communes dans la gestion de la pollution et est en lien permanent avec les services de l’État impliqués (préfecture maritime de l’Atlantique, préfectures du Finistère et des Côtes-d’Armor). Dans le cadre de sa mission de défense des intérêts de ses adhérents, Vigipol travaille en parallèle sur les questions juridiques et financières afin de conseiller au mieux les communes sur les outils à leur disposition.

Chronologie de la crise

Vendredi 5 juin 2015
La pollution est essentiellement concentrée sur le territoire de la CCPI. Les quantités de polluant recensées à Camaret et en baie d’Audierne restent, à ce jour, très limitées.
La Communauté de communes a décidé de prendre en charge le stockage, l’évacuation & le traitement des déchets. Des bennes sont mises à disposition des communes dans les déchetteries pour collecter les déchets ramassés.
Suite aux résultats des analyses du Cedre, les maires décident de lever les arrêtés de fermetures des sites et font procéder au nettoyage de leur littoral.
En parallèle, une reconnaissance aérienne a localisé une nappe de polluant en mer entre la Pointe de Penmarc’h et Le Guilvinec. De nouvelles zones risquent donc d’être polluées dans les prochains jours en Finistère sud. Cette menace est levée en fin de journée suite à un deuxième survol qui conclut à la probable dispersion de la nappe.
Les opérations de nettoyage des sites pollués réalisées par les communes ont permis de récupérer la grande majorité du polluant. Si aucun autre arrivage ne survient, seules quelques opérations ponctuelles de nettoyage seront nécessaires la semaine prochaine.

Rôle de Vigipol : Le Syndicat mixte continue à suivre les opérations conduites par la CCPI et travaille avec les services de la préfecture du Finistère sur l’opportunité d’activer les marchés zonaux et sur les possibilités d’accès au fonds POLMAR.

Jeudi 4 juin 2015
Les résultats des analyses menées par le Cedre indiquent qu’il s’agit de paraffine. L’ARS signale que ce produit est de faible toxicité pour l’homme « sauf en cas de contact prolongé où des irritations de la peau seraient susceptibles d’apparaître ». L’ARS préconise de procéder au nettoyage du littoral avant d’autoriser à nouveau l’accès à celui-ci et de « porter une attention particulière au port de gants par les équipes en charge du nettoyage ». Le Cedre préconise quant à lui de « collecter le plus gros des arrivages à la main ».
Considérant l’étendue de la pollution et les volumes concernés, les services de l’État décident de s’impliquer dans la gestion de la crise dès le lendemain.

Rôle de Vigipol : Le Syndicat mixte poursuit sa mission de conseil auprès de la Communauté de communes du Pays d’Iroise (CCPI) et échange avec les autorités maritimes et terrestres sur les probables évolutions de la pollution.

Mercredi 3 juin 2015
Dans l’attente des résultats du Cedre, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a demandé aux maires des communes concernées de prendre un arrêté pour interdire l’accès au littoral à titre préventif. La Communauté de communes du Pays d’Iroise (CCPI) organise une reconnaissance des zones polluées. La pollution s’étend de Lampaul-Plouarzel au Conquet ; des traces de polluant sont également observées au large de la baie d’Audierne.

Rôle de Vigipol : La CCPI sollicite les conseils de Vigipol sur la conduite à tenir face à cet événement. Depuis lors, Vigipol conseille la communauté de communes sur la gestion de la pollution, en particulier en matière de préservation des intérêts des communes et de reconnaissance de la pollution.

Mardi 2 juin 2015
Des arrivages de polluant sont signalés sur le littoral du Pays d’Iroise sous forme de « boulettes blanchâtres & solides ». Des prélèvements ont été effectués par les agents du Parc Naturel Marin d’Iroise (PNMI) et transmis au Cedre afin de déterminer la nature du produit et sa toxicité.

Rôle de Vigipol : Le Syndicat mixte est informé de cette pollution à 22h00.